Planté...Le Logo d'InfoFix ne peut s'afficher....Réparé!

Comment overclocker un processeur Haswell : L'exemple de l'I7-4790k

Les élements matériels nécéssaires à un overclocking réussi

Une carte-mère à base de chipset Intel Z87 ou Z97 !

Le paramètre déterminant pour les capacités d'overclocking d'une carte-mère est le nombre (8 minimum, ou 4 dédoublées au strict minimum) et la qualité de ses phases d'alimentation, et de manière subsidiaire la qualité de leur refroidissement et la place laissée au ventirad (espace entre le socket CPU, le slot PCIE de la carte-graphique à la verticale, et avec la RAM à l'horizontal). A ce titre, je suis pleinement satisfait de ma mobo AsRock z87m OC Formula, qui dispose de 8 phases d'alim séparées et d'un bon espace avec le slot PCIE. J'ai eu de bons échos des Asus ROG, et des Gigabyte Sniper, régulièrement utilisées par les overclockers de haut niveau. Les cartes MSI Gaming sont un peu en retrait à cause de leurs phases d'alim dédoublées (4*2 au lieu de 8, ou 8*2 au lieu de 16), mais restent correctes (j'en possède une également).

Une alimentation performante et certifiée H80+

Je conseille de partir sur du 500W H80+ Bronze au minimum. A raison de 175W pour le CPU, 250W pour le GPU, et 15-20% de perte de rendement, on tape déjà les 500W... Pour du SLI/CrossFire, monter à 750W H80+ Bronze mini. Je n'utilise personnellement que du H80+ Gold ou Platinium (8-12% de perte de rendement et des composants internes au top pour protéger mon unité centrale et surtout le CPU des irrégularité de tension, et diminuer ma facture EDF : plus de rendement, moins de gaspi).

Un ventirad de qualité

Passé les 4ghz, le ventirad Intel est à peine suffisant pour refroidir correctement un quad-core Haswell à médiocre potentiel d'overclocking, soit 70% des stocks vendus. Il faut donc investir dans un gros ventirad, ou mieux, dans un kit de watercooling. Personnellement, je reste fidèle au refroidissement par Air, et j'ai donc installé sur mon CPU un ventilateur top flow (flux d'air à la verticale du CPU) Noctua NH-14. Il me procure un refroissement optimal jusqu'à 4.6ghz, décent jusqu'à 4.8ghz, et me permet de booter et de bencher mon système à 5ghz. C'est presque le top de gamme de l'aircooling, et pour obtenir un meilleur refroissement il faut passer au refroidissement à eau, auquel je ne connais pas grand chose, hormis qu'il permet de gagner une marge de 200 à 300mhz par palier de refroidissement.

Les élements logiciels nécessaires

J'utilise personnellement 4 logiciels pour overclocker mon CPU, en sus du BIOS de la carte-mère bien entendu : ThrottleStop, Aida64, OCCT, et Intel BurnTest. Chaque utilitaire a un rôle particulier, et c'est si et seulement si qu'un test de chacun des 3 derniers, et si possible des 3 derniers combinés reste stable pendant au moins 2h (les overclockers les plus exigeants exigent 12 à 24h de stabilité pour valider un OC), que l'on peut considérer son overclocking stable et viable niveau tension et dissipation thermique. De très nombreux autres outils existent, parmi lesquels Linpack (l'ultra-chauffe, les températures grimpent encore de 20% par rapport à Intel BurnTest) remporte la palme du plus dément : aucune application grand-public et professionnelles pour ordinateur personnel n'utilise présentement de telles ressources mathématiques pour fonctionner.

Throttlestop

Pour modifier à la volée le coef multiplicateur du CPU, et monitorer d'un coup d'oeil la fréquence (pour le throttle), la tension du CPU, et la température de chaque core.

Aida64

Pour monitorer via un graphique chronologique les températures, le throttle, un peu tout en fait. Et pour tester en burn la stabilité de l'overcloking (Test CPU+FPU+Cache+Memory), y compris lorsque les instructions AVX de Haswell sont utilisées (ce qui va élever un peu la tension de fonctionnement du CPU comparé au maximum que vous avez spécifié), c'est le minimum. Pour info, avec mes réglages je suis stable, à 80-90°C max, sans throttle CPU, à 4.8ghz.

OCCT

Fait la même chose que AIDA64, à la différence que son test de burn pompe plus de ressources à la carte-mère. Le meilleur à mon gout pour tester la stabilité de l'OC, au delà de ce que propose AIDA64 (généralement, un test OCCT requiet entre 25 et 50 mV de VCore et donc 50mV supplémentaire de VCCIN pour être stable). Pour info, avec mes réglages je suis stable, à 95°C max, sans throttle CPU, à 4.7ghz.

Intel BurnTest

Pour tester plus méchamment la qualité de votre dissipation thermique, ce qui est facultatif si OCCT passe déjà bien ou que vous êtes en hiver et voulez prendre des garanties pour l'été: ce test est très lourd en ce qui concerne la chauffe CPU. Il monte 10°C plus haut que Aida64 Full, et 5°C plus haut que OCCT CPU, mais tire moins de courant que ce dernier (25mV de moins en VCore et VCCin). Pour info, avec mes réglages je suis stable, à 85°C max, sans throttle CPU, à 4.6ghz.

Combinaison des test lancés simultanéments.

Les paramètres d'overclocking dans les BIOS pour CPU Intel Core Ix

BCLK et coef multiplicateur

Techniquement différent de l'ancien Front Side Bus (FSB, dédicace à Vladimir en passant), il joue néanmoins un rôle similaire. Il va servir de base à la multiplication qui va donner la fréquence maximale du CPU : BCLK*Coef=FreqMax ; 100*40=4000 mhz. Dans la plupart des cas, laissez le BCLK à 100.

Les coefs multiplicateurs en détail

3 coefs existent sous Haswell. Le Coef du mode Turbo, le coef du mode standard, et le coef du cache. Le réglage de base du i7-4790k est 44/40/40, ce qui nous donne 4400mhz en mode turbo, 4000 mhz en mode standard, et 4000mhz pour le cache. On commence un premier overclocking en ajoutant 1 au coef max, soit 45 au lieu de 44 dans le cas du 4790k. Toucher au cache ne sert quasiment à rien, de même pour la fréquence de base.

L'optimisation multicore

Le mode turbo n'amène à fréquence maximale qu'une partie des cores du CPU, qu'on parle de i7-i5-i3. L'optimisation multicore permet de forcer le CPU à monter tous ses coeurs à la fréquence maximale autorisée par le turbo.

Les tensions du CPU

Mode et fréquence mémoire vive (RAM)

Les cartes mères pour processeurs Intel Core Ix proposent généralement de sélection A) le mode de fonctionnement de la mémoire, normal ou XMP (profil mémoire à plus haute fréquence, ou à plus faible latence, avec +0.15V de tension), B) la fréquence de la mémoire (de 1066 à 2800mhz), et les timings.

Timings mémoire

5 d'entre eux sont importants, le CAS avant toute chose. Baissez le de 1 par rapport aux timings standard de votre mémoire 1333mhz ou 1600mhz. Cela passe généralement bien et vous fait gagner légèrement en performances.

Ebauche, à suivre...


*Les informations données ici le sont à titre purement indicatif, et n'engagent en aucune manière la responsabilité d'InfoFix.


Copyright Julien PHILIPPE 2001-2016, version 1.6.11.18 du 18/11/2016 (Sitemap)
C.G.V - Mentions légales - Professionnels => ici ! - RCP : oui, à la Maaf
InfoFix Rezé - services informatique sur RDV, 47 bis rue Henri Barbusse, 44400 Rezé, Loire-Atlantique, France, au 06.740.20.740, du lundi au samedi de 9 à 20h
A Rezé, Bouguenais-les-Couëts, Nantes, Saint-Sébastien, Les Sorinières, Vertou, Pont-Saint-Martin, Saint-Aignan, La Montagne, Bouaye, Sainte-Pazanne, Viarme
Pour soutenir le positionnement Internet d'InfoFix à Nantes Métropole et en Pays de la Loire, remplissez le Livre d'Or et cliquez sur "Like" et "G+1" !
Quantcast
Google+ Made in France pinCloudfrontLaPoste.fr