Planté...Le Logo d'InfoFix ne peut s'afficher....Réparé!

HandyLinux :

A l'image de Ordissimo, HandyLinux est un système d'exploitation reposant sur Linux, et non pas Windows, et destiné aux grands-débutants de l'informatique ainsi qu'aux personnes âgées.

Présentation du 17 juin 2015 (version testée : 2.1)

Développés par une communauté française, HandyLinux est un système encore jeune, et donc un peu brouillon, mais très prometteur car il comble l'un des problèmes majeurs auxquels sont confrontés les néophytes en informatique : le jargonnage et la complexité des concepts employés pour faire fonctionner un ordinateur, et lui faire réaliser des tâches simples (navigation internet, emails, messagerie instantanée, impression, lecture de musique et de vidéo)

Base technique d'HandyLinux : Debian / XFCE

HandyLinux repose sur une base Linux Debian 7 (et désormais 8), dont la fiabilité et la large diffusion n'est plus à démontrer. L'interface utilisateur utilisée est XFCE, réputée pour sa légèreté, sur laquelle HandyLinux rajoute une surcouche d'accessibilité qui rend cette distribution pertinente pour les débutants en informatique et les personnes agées. Depuis sa version 2.3, HandyLinux existe en version x86 (2 distributions : Une double kernel x86 (i586 pour les vieilles machines, et i686 pour les machines de 2004 et ultérieures) et une version amd64 pour les machines récentes).

Ce que propose HandyLinux :

C'est fort simple : une interface remaniée ou les icônes sont parlantes, et basée sur ce que l'on peut faire (les tâches à accomplir) plutôt que sur ce que l'on désigne (les logiciels permettant d'accomplir ces tâches). Ainsi qu'une communauté de développeurs et de bénévoles pour faire progresser le système en fonction des retours de ses utilisateurs ainsi qu'aider ceux-ci à démarrer et à s'y retrouver.

Les défauts d'HandyLinux

La jeunesse du système et sa base Linux (Debian pour être précis) font que la reconnaissance et la configuration correcte du matériel sont parfois aléatoires sur des machines récentes. Avec les machines anciennes, cela passe mieux car la communauté Linux a eu le temps d'intégrer la gestion de l'ancien matériel au système. Certains bugs au niveau des autorisations et de la langue du clavier persistent également. Les prochaines versions devraient rapidement les corriger.

Conclusion

Si Ordissimo est plus abouti que HandyLinux, du fait qu'il provient d'une société commerciale qui choisit soigneusement les machines sur lesquels elle adapte son système, et que 10 ans d'existence les ont aider à peaufiner leur système, HandyLinux représente l'avenir des système d'exploitation gratuits à destination des moins agiles en informatique, et à ce titre mérite d'être suivi. Je suis d'ailleurs en train de préparer des ordinateurs reposant dessus afin de les proposer à cette clientelle cible.

Edit du 1/02/2016 : HandyLinux a beaucoup progressé !

Depuis juin, les versions 2.2 puis 2.3 sont sorties et ont corrigées/améliorées pas mal de chose. Je suis en train de tester la version 2.3 et très honnêtement mes dernières réserves sur HandyLinux sont en train de tomber. Tout fonctionne désormais bien au niveau du multimédia (son, visionnage youtube, etc) et l'interface est de plus en plus efficace. Le travail de la team est enthousiasmant et HandyLinux devient peu à peu une alternative plus que crédible à Ordissimo, dont les ordis qui l'intègrent restent cher et le support technique et commercial aléatoire.

Informations complémentaires et liens :

Lien vers le site d'HandyLinux : N'hésitez pas à aller découvrir par vous-même le site de la communauté HandyLinux, ou vous pourrez vous informer sur ce système et le télécharger !
License sous laquelle est distribuée HandyLinux : HandyLinux est un système d'exploitation libre distribué selon la license GNU v3.0.

Quand InfoFix a oublié la communauté HandyLinux ! Mea-Culpa :
Il est vrai que j'ai ajouté HandyLinux et mon HandyBox à la one again sur mon sîte internet. Preuve que cette communauté est dévouée à son système d'exploitation, je me suis fait prendre la main dans le sac par un membre, mon cas a été traité en public, et même mes facultés de lecture ont été passées au crible ! @Trefix : Si je sais lire, preuve en est ! :) @coyotus : 450 boules, -13% de 450 d'impôt = 385 boules nettes de taxe, soit environs 100 boules dans ma poche, et pas 150. Et je ne force personne. @arpinux : En effet, merci pour ton indulgence, une attaque en règle n'aurait servi personne, et certainement pas moi ! @dyp : Rapide et outdated, exactement. Suffisament pour être aisément identifiable comparé à tous les sites prémade avec des couleurs claires/pastel et 2 lignes de texte genre "c'est froid et impersonnel donc c'est pro" ! Je suis un quasi-zero en développement, mais j'ai voulu faire moi-même au maximum avec mes maigres connaissances en faisant quand même un truc rapide et relativement facile à parcourir pour qui en à la patience. Complexe, oui, le site est documentaire à ce propos. :-) @ la communauté : Encore désolé d'avoir été indélicat par paresse et bonne continuation dans votre aventure au service de la collectivité ! ;-)


*Les conseils donnés ici le sont à titre purement indicatif, et n'engagent en aucune manière la responsabilité d'InfoFix.


Copyright Julien PHILIPPE 2001-2016, version 1.6.11.18 du 18/11/2016 (Sitemap)
C.G.V - Mentions légales - Professionnels => ici ! - RCP : oui, à la Maaf jusqu'en octobre 2016
InfoFix Rezé - services informatique sur RDV, 47 bis rue Henri Barbusse, 44400 Rezé, Loire-Atlantique, France, au 06.740.20.740, du lundi au samedi de 9 à 20h
A Rezé, Bouguenais-les-Couëts, Nantes, Saint-Sébastien, Les Sorinières, Vertou, Pont-Saint-Martin, Saint-Aignan, La Montagne, Bouaye, Sainte-Pazanne, Viarme
Pour soutenir le positionnement Internet d'InfoFix à Nantes Métropole et en Pays de la Loire, remplissez le Livre d'Or et cliquez sur "Like" et "G+1" !
Quantcast
Google+ Made in France pinCloudfrontLaPoste.fr