Planté...Le Logo d'InfoFix ne peut s'afficher....Réparé!

La mauvaise r�putation des informaticiens auto-entrepreneur est elle justifi�e ?

D�butants, incomp�tents, escrocs, branleurs, j'en ai lu des vertes et des pas mures dans la presse et les forums sp�cialis�s � notre endroit. Mais l'interrogation est l�gitime, car le statut d'auto-entrepreneurs a �t� pens� en priorit� pour ramener vers l'emploi des personnes en situation d'�chec et d'inadaptation au monde du travail, ainsi que pour servir de bac � sable aux entrepreneurs en devenir. Voici ce qu'un auto-entrepreneur en pense sans d�tour.

Pr�alable : l'auto-entrepreneur choisit ce statut pour frauder

Dans certains cas c'est vrai, mais gardez � l'esprit que Google, Amazon, les banques, et la majorit� des grandes compagnies ont recours � des montages fiscaux l�gaux, � de l'optimisation fiscale "borderline", et � la dissimulation de profits. De m�me que bien des commer�ants et artisans qui font du black et/ou sur�valuent leurs notes de frais (auxquelles l'auto entrepreneur ne peut pr�tendre, puisqu'on l'impose sur son chiffre d'affaire global). Le sens de mon propos n'est pas de dire que tout le monde fraude, loin de l�, mais que la fraude d�pend autant, sinon plus, de la personnalit� des donneurs d'ordres et de leur influence, tant l�gale que souterraine, que du choix d'une structure d'entreprise pour mener ses affaires. Et � proportion de son chiffre d'affaire, un auto-entrepreneur contribue plus qu'un grand groupe aux finances du pays...
Alors certes, le r�gime est d�claratif, et il est facilement possible de frauder lorsqu'on se fait payer en esp�ces... Mais c'est vrai pour tout entrepreneur. Lorsqu'on se fait payer par ch�que, il y'a une trace, et de m�me lors de l'�mission d'une facture. Le black de la main � la main sans trace �crite se moque du statut l�gal de l'entreprise ou de l'entrepreneur qui la pratique. Conclusion : Oui il y'a des fraudeurs parmi les auto-entrepreneurs, mais pas plus qu'ailleurs.

L'auto-entrepreneur est souvent un inadapt� � qui l'on a offert un moyen facile de bosser.

Ma r�ponse est double. Oui. Et alors ?
Oui, car les conditions traditionnelles de l'emploi, ou de l'entrepreneuriat, sont un frein � ceux-ci pour de nombreuses personnes. L'emploi trop contraignant, et pas assez gratifiant. L'entrepreneuriat, trop complexe et trop risqu�. Alors on fait quoi des gens comme moi ? On les maudit tout en leur versant un minimum de subsistance, pour les maudire encore plus apr�s ? Ou on leur cr�� un statut qui leur permette de d�passer leurs limites et d'acceder � la cr�ation de leur propre emploi, leur donnant ainsi une chance d'�chapper � une vie servile dont ils ne veulent pas sans pour autant devenirs les parasites d'un syst�me dont ils rejettent la lourdeur et la complexit� ?
Et Alors ? Du reste, ce n'est pas une tare que de ne pas �tre sorti du moule, et de n'avoir pu s'y adapter. C'est peut-�tre pour nos �lites une opportunit� de r�fl�chir aux choses qui ne vont pas dans l'�conomie fran�aise, et d'y apporter des solutions. Par exemple, bien des artisans, commer�ants, TPE et PME se plaignent de la simplicit� de notre statut et en demande l'encadrement strict... Au lieu de songer � la simplification du leur, afin d'arriver au final � un seul statut de l'entrepreneur individuel, et des contraintes all�g�es pour les TPE et PME. Pourquoi travailler devrait �tre lourd, complexe, difficile ? Sarko a au moins compris cela...

Les auto-entrepreneurs manquent de qualification et s'"inventent" professionnels.

Un commentaire souvent vu et entendu dans la bouche des "vrais pros" auto-d�clar�s, en particulier dans mon secteur de l'informatique. Et j'en rigole encore. Oui il y'a beaucoup d'incomp�tents parmi les auto-entrepreneurs. Il y'en a �galement beaucoup dans les administrations et les palais de la R�publique. Et pourtant la majorit� d'entre nous ob�issent aux lois �dict�es par ces doctes imb�ciles. Quand � mes copains ing�nieurs, "Senior partner", "Certified professional", la seule raison qui les fait rager � notre �gard n'est pas l'�thique, mais simplement de se voir prendre une partie de la gamelle des chiens dans laquelle ils tapent all�grement car la plupart d'entre eux n'ont pas r�ellement une envergure d'ing�nieur, mais sont plut�t des techniciens tr�s qualifi�s sur titr�s. D'o� le malaise entre eux et nous. Alors que si nous �tions si incomp�tents, il faudrait ensuite faire appel � eux pour r�parer nos conneries... Ce qui leur profiterait. Visiblement pas, mais passons.
Sur le fond de la critique �mise, oui, tr�s clairement, il y'a du vrai. Je ne suis pas dipl�m� en informatique, j'ai appris sur le tas et je me suis donc d�cr�t� informaticien � partir du moment o� je me suis senti pr�s � commercialiser mes services. Bien des coll�gues sont dans le m�me cas, et ne font pas �tat de leurs palmes acad�miques tout simplement car ils n'en ont aucune pertinente pour cette activit�. Cela dit, un m�tier s'apprend aussi en l'exer�ant � sa mesure, en commen�ant par des cas simples et en refusant ceux qu'on sait ou on se doute ne pouvoir traiter avec tout le professionnalisme d� � un client. On progresse avec le temps, et c'est par la pratique doubl� d'un minimum d'int�r�t th�orique pour la mati�re qu'on devient suffisamment comp�tent pour pouvoir se pr�tendre technicien. L'ing�nierie est une autre paire de manche, et je n'ai aucune pr�tention en la mati�re. Je souhaiterais que les soit-disant ing�nieurs n'en aient de m�me aucune vis � vis de ma mati�re.
Le probl�me de fond qui se cache derri�re �a, c'est que l'auto-entrepreneur va � rebours du trend global des emplois sous qualifi�s. Alors que la plupart des jeunes sortant d'�coles doivent se taper des boulots de merde pour commencer, bien en de�� de leur niveau acad�mique, les auto-entrepreneurs comme moi se valorise au contraire par l'emploi qu'ils se cr�ent, un simple bachelier voir moins pouvant devenir par lui-m�me un technicien avec l'exp�rience sans qu'une autorit� quelconque, qu'elle soit acad�mique ou professionnelle, ne lui accorde son onction. Et �a fait chier les rageux, pour dire simplement les choses. Dur, dur, de faire avec la concurrence des petits...

Les auto-entrepreneurs n'assurent pas.

Pas toujours en effet. Il m'arrive de rencontrer des cas o� je ne peux me procurer facilement la pi�ce demand�e, ou encore de faire face aux limites de ma comp�tence et de mon aptitude � croiser les informations qui me sont accessibles pour d�terminer quel pi�ce je dois me procurer. Cela arrive sur des pannes complexes de serveurs et de r�seaux de moyennes importances ou me manquent les outils et connaissances pour localiser rapidement et avec certitude la source du probl�me rencontr� et y r�pondre de la m�me mani�re. Mais ce sont des cas rares, sur lesquels je passe la main imm�diatement sans facturer le client.
La plupart du temps, dans les cas domestiques et ceux concernant des stations de travail et des petits r�seaux de TPE, j'identifie vite les probl�mes et les r�sout ad�quatement. Qu'il y aie des aigrefins ou des gens avec les yeux plus gros que le ventre ou une vision limit�e de leurs responsabilit�s, oui, et probablement un peu plus qu'ailleurs par amateurisme. Mais il faut dans le m�me temps concevoir que l'auto-entrepreneur fait tout lui m�me, ou presque, et qu'il est libre comme je le fais d'expliquer qui il est, et ce qu'il fait, abondamment � ses clients potentiels afin d'aider ceux-ci � faire un choix �clair�, en ayant conscience des atouts (tarifs, personnalisation) et inconv�nients (envergure, fiabilit� dans le temps) g�n�riques inh�rents � la solitude et � la relative inexp�rience de l'auto-entrepreneur compar� � ses plus gros concurrents.


*Les informations donn�es ici sont des prises de positions personnelles de leur auteur, et ne sauraient engager la responsabilit� d'InfoFix.


Copyright Julien PHILIPPE 2001-2016, version 1.6.11.18 du 18/11/2016 (Sitemap)
C.G.V - Mentions légales - Professionnels => ici ! - RCP : oui, à la Maaf jusqu'en octobre 2016
InfoFix Rezé - services informatique sur RDV, 47 bis rue Henri Barbusse, 44400 Rezé, Loire-Atlantique, France, au 06.740.20.740, du lundi au samedi de 9 à 20h
A Rezé, Bouguenais-les-Couëts, Nantes, Saint-Sébastien, Les Sorinières, Vertou, Pont-Saint-Martin, Saint-Aignan, La Montagne, Bouaye, Sainte-Pazanne, Viarme
Pour soutenir le positionnement Internet d'InfoFix à Nantes Métropole et en Pays de la Loire, remplissez le Livre d'Or et cliquez sur "Like" et "G+1" !
Quantcast
Google+ Made in France pinCloudfrontLaPoste.fr